Lettre au(x) Père(s) Noël…

Lettre au(x) Père(s) Noël…

Noël est l’occasion de couvrir de « cadeaux » nos enfants, petits-enfants… C’est en MOYENNE 8,5 cadeaux par enfant !

Si nous ne sacrifions pas à cette ruée vers les catalogues, les centres commerciaux, les sites Internet (Amazon !), nous sommes des parents, des grands-parents … indignes.

Les associations caritatives (Pères Noël verts du Secours Populaire, entre autres) font malheureusement le même raisonnement et participent à cette course consumériste morbide.

Cependant certains parents et grands-parents pensent qu’aujourd’hui le seul cadeau à faire aux jeunes générations est de leur préserver un … avenir.

Un avenir sans qualificatif réducteur.

Un avenir tout court.

Et pour leur garantir cet avenir, elles-ils imaginent d’autres façons d’offrir des preuves d’amour aux jeunes générations.

Certain.e.s ne ratent pas une marche pour le climat, signent « l’Affaire du Siècle », protègent les arbres, réduisent leurs déchets, compostent leurs biodéchets amoureusement, n’encouragent pas l’industrie de la mode qui détruit la planète, ne mangent plus de viande, encouragent l’agriculture biologique (elles-ils militent pour que les « Coquelicots » refleurissent dans les champs et évitent les cancers pédiatriques et les membres manquants à la naissance…), boivent l’eau du robinet (les bouteilles en plastique détruisent les océans), se déplacent à vélo, n’acccompagent pas leurs enfants à l’école en voiture … Mille gestes qui seront plus que précieux pour que les enfants qu’ils-elles ont mis au monde vivent…

Vivent tout court !

Voici ci-après un extrait d’une « lettre » trouvée dans HuffingtonPost qui va dans le même sens :

« En offrant trop à nos enfants, non seulement on ne les rend pas plus heureux mais on abîme la planète, celle qu’ils auront en héritage.

 

Il y a quelques temps j’ai eu la chance de discuter avec Béa Johnson, une des pionnières de la vie Zéro Déchet en famille, elle me racontait qu’elle a construit pour ses enfants une vie basée sur l’Être plus que sur l’Avoir. Je pense cher père Noël qu’il va être important de revenir à ces valeurs avec nos enfants. C’est la seule solution que je vois pour sortir du système de surconsommation qui nous entraîne, tu le vois comme moi, droit au mur. Alors je te propose de commencer ce nouveau mode de vie des Noël. Offrons peu à nos enfants. La surabondance n’est pas synonyme de bonheur, ne les trompons pas. Et tu sais quoi père Noël? Je pense qu’au fond de leur cœur nos enfants le savent encore. Ils sont beaucoup moins matérialistes que nous le sommes. Ce qui les rend vraiment heureux, ce dont ils rêvent vraiment, c’est de passer du temps de qualité avec nous, les adultes qui les aimons fort. Alors voilà ce que nous pouvons leur offrir, à nos enfants, du temps avec nous, ce que Béa Johnson appelle « un cadeau d’expérience”. Si tu veux, je te donne quelques exemples parce que comme nous ne sommes plus habitué à cela, on peut se sentir un peu à court d’idée et c’est vrai qu’il n’y a pas de catalogue de Noël ni de “magasins à expérience »

Selon tes moyens et tes envies, tu peux leur offrir: un bon pour aller au cinéma (ensemble), pour une sortie en foret à la découverte des arbres, pour aller cueillir des pommes et lui apprendre ensuite la recette du merveilleux gâteau au pommes dont tu as le secret, tu peux aussi lui offrir des places pour un spectacle, un concert, des billets pour voyager ou alors un carnet avec des bons (pour une glace, le droit de se coucher plus tard, de regarder un dessin animé, de rester en pyjama toute la journée, etc.) à utiliser quand il voudra dans l’année. Laisse toi guider par ton imagination et garde à l’esprit que souvent les plus grands bonheurs viennent des choses simples.

Voilà père Noël, mes enfants ont été sages cette année. Ils méritent un merveilleux Noël. Comme bien des enfants de leur génération ils m’ont demandé « Dis maman, c’est vrai que la planète est en danger? », alors je leur ai expliqué avec des mots simples ce qui se passe. J’ai dû leur expliquer aussi pourquoi les abeilles sont en voie de disparition et pourquoi le fait qu’il fasse encore si beau en novembre n’est pas forcément une si bonne nouvelle. Mes enfants sont déjà des petits citoyens du monde, ils se questionnent sur leur environnement et leur futur, et moi, avec toi, je veux leur donner des petits outils et surtout les bons modèles, pour qu’ils deviennent des meilleurs citoyens demain en commençant par êtres de meilleurs consommateurs et c’est pourquoi je te propose cet Autre Noël rempli d’amour, de joie, de fête, avec des cadeaux fait avec le cœur, plus qu’avec du plastique venu de l’autre bout du monde. »

Hélène Zanier

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s